La loi contre les fessées est idiote

La loi contre les fessées est idiote
Edité par Janne Stenborg
Traduction du suédois: Ruby Harrold-Claesson




 

Cet article dont le titre original est: Lagen om aga är idiotisk a été publié sur le site Internet "Newsmill", le 22 Avril 2010.

 

Traduction: Ruby Harrold-Claesson, avocate, présidente du CNDH/NKMR

 

 

 

 


La loi contre les fessées est une loi stupide! Oui, voilà, je défie les conventions et m'en tiens à ce que je dis, même si elle est totalement politiquement incorrecte. Bien sûr, aucun enfant ne devrait être maltraité, et tous les enfants devraient être traités avec respect. Comme un enfant très roux à l'école, je sais donc exactement de quoi je parle. Alors, je sais aussi qu'il ya beaucoup d'enfants qui ne sont pas du tout sensibles à une réprimande intellectuelle. Ces enfants utilisent la violence physique et / ou verbale contre les autres, aussi bien les enfants que les adultes, pour se vanter et ils ne répondent pas à une réprimande jusqu'à ce qu'ils se soient exposés à une certaine forme de châtiments physiques. Ou, en d'autres mots. Ils ne s'arrêteront pas jusqu'à ce qu'ils obtiennent une boutonnée sur le nez.


Tout d'abord, permettez-moi de souligner que je ne parler pas de maltraitance. Aucun adulte ne doit maltraiter ni leurs enfants ni ceux des autres et pour cela nous avons toujours eu des lois qui s'appliquent aux adultes et aux enfants. Ces lois-ci, avec quelques changements mineurs, auraient été suffisantes et nous n'aurions jamais eu besoin d'une loi contre les fessées du tout.

Alors quel est le problème avec cette loi contre les fessées? Eh bien, elle suppose que tous les enfants sont petits saints qui obéissent immédiatement les yeux suppliants de la mère ou le visage revêche du père. Malheureusement, je dois détruire les rêves des théoriciens quand j'annonce les tristes nouvelles que ces enfants-saints sont en minorité désespérée. C'est triste, mais c'est vrai!

 

C'est précisément pour cela que cette loi est idiote. Les enfants ne peuvent jamais savoir où sont les limites en raison que les parents ont souvent peur d'être trop «violents». Et ce n'est vraiment pas étonnant. Après presque 30 ans, nous avons aujourd'hui une nouvelle génération. Trop de parents d'aujourd'hui n'ont pas été appris où sont les limites, alors comment vont-ils être en mesure de fixer des limites? Si vous n'avez pas éduqué vos enfants alors quelqu'un d'autre va le faire. Mais qui? L'école maternelle? L'école? La télé? Les copains? Probablement les deux derniers.

Tous les enfants ont du bon et du mauvais et il est de la responsabilité des parents d'éduquer les enfants à être des individus heureux, honnêtes, humains et positifs. Si l'on ne le fait pas, et laisse les enfants se déchaîner comme ils veulent, il y aura des problèmes immédiats. A cause de cela, nous voyons trop souvent des enfants qui se comportent d'une manière tout à fait sans respect en même temps les parents sont à côté d'eux et voient certainement ce qui se passe, mais ils prétendent ne rien voir.

Le résultat de cette loi se trouve aujourd'hui dans la société, où nous avons davantage de parents qui sont incapables d'élever leurs enfants, des crèches avec un niveau de bruit très élévé et plus violents, les enseignants qui ne peuvent pas réprimander les malfaiteurs, les enseignants qui sont maltraités par les élèves, de plus en plus des gangs de jeunes violents, des criminels de plus en plus jeunes et de plus en plus d'alcool et de tabac chez les adolescents et les jeunes de bas âge. Une très grande proportion de ces problèmes proviennent de la loi contre les châtiments corporels. Comment puis-je être si sûr? Le bon sens et l'expérience et beaucoup de connaissances sur l'histoire. Nous avons un magnifique exemple de la famille royale suédoise des années 1700, ce qui prouve ma thèse.

Un garçon de la Caraïbe a été présenté à la reine Ulrika Louvisa qui a décidé de lui donner une éducation libre, mais sans une fessée comme une expérience. Il s'appelait Badin et faisait ce qu'il voulait à tout le monde et était le seul qui pouvait tutoyer le roi et la reine. Après quelques années de ses méfaits ils en avaient tous assez et ils lui ont donné une éducation correcte. Plus tard il est devenu un des employés très honnête et fidèle du Palais royal.

Ayant été élévé pendant les années 60 et 70, il était à peine alors que j'envisageais comment notre société serait en 2010. Mais nous voici aujourd'hui, et nous pouvons nous féliciter d'une loi idiote de près de 30 ans qui nous a donné une société dans laquelle la déférence, le respect et le bon sens et le bon comportement ont été remplacés par le doigt du milieu vers le haut et un "Vas te faire enculer, mon vieux!" Bien sur, chaque génération dit que les jeunes ne montrent pas de repect, mais la différence entre la période avant et celle après l'entrée en vigueur de cette loi est trop importante pour être écartée si facilement. Je me souviens d'un commentaire que Mel Gibson a fait dans une interview à la télévision suédoise il ya plusieurs années. Il a mentionné en passant qu'il était un enfant agité et que parfois il recevait une gifle de son père. Le journaliste suédois se montrait immédiatement d'être politiquement correct et lui avait parlé de notre loi contre les fessées, car lui, il avait grandi en Australie et aux États-Unis avec des cultures différentes, par rapport à nous, alors le commentaire spontané de Mel était - Quoi? Comment pouvez-vous alors éduquer vos enfants?? -. Le fait est que tout le monde voient des choses de façon différente et qui dit que nos politiciens sont des grands génies Nobel? Ils se sont eux-mêmes souvent prouvé le contraire.

Ce que je veux dire c'est que la loi contre les fessées devrait être excisée et que les politiciens devraient plutôt se concentrer à examiner et améliorer les lois que nous avons déjà au sujet de mauvais traitements. Par exemple, la violence psychologique et physique chez les enfants. Impunité pour la prévention de la violence, agression, viol, cambriolage, etc. Ces questions sont beaucoup plus importantes en Suède aujourd'hui. Ceci est une société malade où l'on procède à l'arrestation d'un père pour une petite gifle alors que les mêmes lois protégent un homme violent. Lire l'article http://www.aftonbladet.se/nyheter/article6067230.ab où un homme violent a aggressé une femme et c'est le protecteur qui est condamné à une peine de prison!! Voilà les mauvaises lois de la Suède de 2010. Je suis contre la violence et je maintiens que les enfants et les adultes doivent être capables de vivre en sécurité, mais la loi contre les fessées est tout simplement idiote!




Fessée: ils sont fous, ces Suédois !
Par Jean Francis Held

CNDH : Concilier dignité de l’enfant et protection de la famille
Par Emmanuelle GIOVANNONI, Resp. du pôle «Chrétiens en Action», actu-chrétienne, 02-03-2010


La loi interdisant la fessée désapprouvée par 82% des Français
Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 22/11/2009


Suède: le pays sans fessée
Avec la participation de Ruby Harrold-Claesson


Méfiez-vous des "bonnes intentions"
Par Ruby Harrold-Claesson


Les Droits des enfants dans la société
Par Annette Westöö, le 20 Août 2009


La fessée reste légale en Suisse
Les Quotidiennes, le 2 Décembre 2008


Retour à Publications

     Retour à la page d'Entrée